Charte SDE Toulouse 2017

Origine de l’événement :

Ce festival a vu le jour à Rennes pour la première fois en 2004, à l'initiative d'étudiant-e-s soucieux-ses de participer à la protection de l'environnement. C'est une manifestation qui a pour but d'informer, de sensibiliser et de mobiliser la population sur les notions d'écologie, de biodiversité, de changement climatique, d'empreinte écologique, d'agriculture biologique, de solidarité ...

 

Objet de cette charte :

Cette charte a pour objectif de définir les valeurs, l’éthique, et le cadre dans lequel se déroule et s’organise la Semaine De l’Environnement. La volonté du Grappe est de préserver l’indépendance, la diversité et la notoriété des associations et des différents projets de la Semaine De l’Environnement à l’échelon local. Il s’agit donc ici d’orienter les associations, collectifs, entreprises, individu-e-s et structures dans leur démarche et non de leur imposer un cadre rigide.

 

 

Les structures porteuses du projet :

La Semaine De l’Environnement est un projet associatif porté par une association à composante étudiante, c’est-à-dire dont certains membres sont étudiant-e-s et soutenue par un grand nombre d’autres associations, collectifs, entreprises, individu-e-s et structures apportant leurs expériences, leurs idées et leur aide.

 

Objectifs de la semaine de l’Environnement :

La SDE a comme objectif principal d’informer, de sensibiliser et de dénoncer afin de susciter une mobilisation citoyenne et proposer des solutions à l’urgence écologique et sociale actuelle.

L’originalité de cet événement est qu’il se déroule dans un contexte culturel, artistique et politique.

La SDE s’efforcera de fédérer localement les associations, les collectifs, les entreprises et les individu-e-s autour d’une dynamique de création, de partage et d’échange de savoirs.

 

 

Lieux :

La SDE, née d’une initiative étudiante, se déroule en partie sur les campus universitaires. Dans un objectif d’accessibilité à tous, elle s’étendra à d’autres lieux.

Les responsables de ces lieux pourront prendre pa rt à l’organisation de la SDE.

 

 

Cadre de réflexion :

Les problématiques environnementales doivent être abordées de manière critique permettant à la fois le débat et une réflexion sur les alternatives et solutions possibles. Seront pris en compte les réalités sociales et le fait qu’une croissance infinie n’est pas possible dans un monde aux ressources limitées.

Chaque associations, collectifs, entreprises, individu-e-s peuvent, si ils-elles le souhaitent, prendre part à l’organisation de la SDE.

 

 

Éthique :

 

- Environnementale :

La SDE doit limiter au maximum son empreinte écologique et tendre vers une démarche responsable. Dans ce cadre les organisateurs, les structures et les partenaires s’engagent à mener une réflexion et des actions concrètes à tous les niveaux d’organisation de l’événementiel. Ils s’attachent à minimiser leur dépenses énergétique, proposer des aliments et boissons issus d’une production jugée durable et éthique, c’est-à-dire d’une production garantissant le soin et le respect du sol, des plantes et de tout autres êtres vivants.

Ils s’attachent à privilégier la consommation de matériaux recyclables, biodégradables ou de récupérations et à utiliser au maximum les systèmes de don et de prêt.

 

 

- Sociale :

Les organisateurs porteront une attention particulière à l’éthique sociale des partenaires ou prestataires sollicités qu’ils soient associatifs, entreprise ou collectivité et rémunérés le cas échéant.

En ce qui concerne la rémunération, la monnaie sera au maximum évité afin de privilégier l’échange. Ce point a pour but de valoriser les relations humaines et l’entre-aide.

Au sein de l’organisation de la SDE, les associations, collectifs, entreprises, individu-e-s et structures s’engagent à utiliser les termes d’une organisation horizontale, quelle qu’elle soit, limitant ainsi une structuration ascendante et hiérarchisée de la prise de décision.

Chaque associations, collectifs, entreprises, individu-e-s et structures s’engagent à participer à la SDE en tant que bénévoles volontaires et à faire acte de bienveillance.

L’information, les animations et l’alimentation qui sont proposées durant la SDE doivent être ouvertes à tous, l’objectif étant de toucher le public le plus large possible, de tout âge et de tout horizon social. Le maximum sera fait pour l’accessibilité des personnes handicapées aux différentes animations de la SDE.

 

- Économique :

Les structures porteuses s’engagent à bénéficier pour ce projet uniquement de financement public. Les associations peuvent mobiliser d’autres types de financement sous réserve d’une dérogation accordée par le Grappe qui portera une attention particulière à l’éthique sociale, environnementale et économique de la structure sollicitée.

Le don et l’autofinancement seront utilisés et réfléchis en priorité pour que l’événement reste le plus indépendant possible et ne subisse pas de censures.

Les tarifs pratiqués durant l’événementiel seront gratuits, à prix libre ou très réduits.

Le collectif SDE Toulouse ne promulguera aucune démarche publicitaire et n’accordera aucun droit supplémentaire que ceux écrit dans cette charte. Seuls les participants bénéficieront d’une visibilité lors de leur manifestation.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×